AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Qui osera le déranger ? [Libre !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akihiko Williams
Élève
Élève
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 04/09/2011


Feuille de personnage
Classe: Nom de ta classe. Et si t'es un adulte bah... osef D:
Chambre: Numéro de ta chambre. (uniquement pour les élèves)
Informations diverses:
MessageSujet: Qui osera le déranger ? [Libre !]    Dim 4 Sep - 17:09

Il n'était pas là depuis bien longtemps, un ou deux jours, mais déjà il s'ennuyait. Perché sur se lavabo en ruine, sa lecture à la main, en fond la douce mélodie qu'était la pluie tambourinant sur l'affreuse fenêtre mal entretenu, personne ne viendra le déranger. Il avait vu les toilettes, du rez de chaussée. Mais il y aurait moins de monde ici, choix judicieux. Soudain, une question muette lui vint à l'esprit ;

*Je suis dans les toilettes des hommes ou pas ?*



Peu importe. Vous me direz, il n'a cas se lever, faire six mètres et regarder sur la porte. P-Pardon ?! Se lever ? Maintenant ? Rêvez. Il était là depuis une trentaine de minute et la seule chose l'ayant dérangé vu deux tourteaux. Mais étrangement, dès qu'ils ont croisé le regard de Akihiko, ils partirent en courant. Il venait à peine d'arriver, et on le fuyait déjà. Pourtant, son physique n'était pas désavantageux, loin de là. Bon, vu le regard qu'il leur a lancé..

*Je leur fait peur ?! *



Ouou ! Tu te réveilles mon beau ?! Bien sur qu'il flippe, non mais t'as vu comment t'es ! Et à ce moment là, croyez moi Akihiko était d'accord avec moi. Sans s'attarder sur cette pensée, il ferma les yeux, avant de reposer son regard azur sur son bouquin. Il entendait les salles de cours, les profs criaient ;"SILENCE". Il était là depuis deux ou trois jours -comme je l'ai dit- et il n'avait pas pointé son bout du nez en court. Le ferait il, d'ailleurs ? Aucunement. Des problèmes ? Mais voyons, Akihiko savait très bien que Papa et son porte monnaie s'entendront bien avec la directrice! Il regarda les alentours, et ferma son bouquin où sur la couverture, d'une écriture sévère dansait ; "Le jeu de l'ange."

*Y'a vraiment des idiotes qui vont en cours ?*

Sans se soucier du règlement -car fumer est interdit dans les bahuts, tout le monde le sait- il sortit un paquet de cigarette. Il était bien, là après tout. Non mais quoi ? Vous pensez qu'il allait attendre le week end ? Soyons franc, Akihiko fumait plus pour faire chier les autres qu'autre chose. Il avait cette posture.. Vous savez du genre ; Je-suis-bien-là-dérange-moi-et-je-te-bouffe. Sans attendre, il alluma sa clope, et la porta entre ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Sinclair
Half Human
Half Human
avatar

Féminin Messages : 7
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 26
Localisation : Dans le train!
Tu penses à : A la rentrée. Je flipe!
Humeur : gabou?!


Feuille de personnage
Classe: Deuxième année
Chambre: 203
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Qui osera le déranger ? [Libre !]    Lun 5 Sep - 8:41

[Moi!]

Valen n'aurait jamais cru qu'il finirait un jour dans un endroit comme celui là... Jamais. Il avait beau ne pas être un élève modèle, il faisait au moins l'effort d'aller en cours et évitait toujours les recoins éloignés souvent fréquentés par des types louches. Mais bon, il était certainement lui-même devenu un type louche lors de sa... transformation...

Pour tout dire, il venait d'arriver au pensionnat. Ses affaires, du moins le peu qu'il avait pris, avaient rapidement été montées dans sa chambre mais un problème s'était très vite présenté. Apparemment, il cohabitait avec des humains... Des humains qui, certainement, ne seraient pas ravis du tout de trouver une cargaison d'armes à feu diverses dans son casier. Oui, dit comme ça, il faisait presque marchant d'arme. Mais c'étaient les seuls outils qui lui permettaient encore de vivre car il était impossible pour lui de compter sur son feu... Vu le désastre de la dernière fois, il préférait éviter...

Donc, armé en tout et pour tout d'une housse de contrebasse où ses armes étaient fourrées, il cherchait un endroit assez désert pour y planquer ses outils de travail. Mais, avec son attirail et son charme naturel, il ne passait pas vraiment inaperçu et le jeune homme attirait les regards, qu'ils soient curieux ou suspects. Ceci dura bien des heures, lui qui s'acharnait encore et toujours dans de vaines recherches à déambuler dans les couloirs (n'y avait-il donc pas un seul endroit de désert ici?). Aussi échoua-t-il rapidement... Dans les toilettes qui, ma foi, ressemblait assez à l'idée qu'il se faisait d'un endroit isolé.

Manque de chance pour lui, quelqu'un y était déjà... Encore un endroit qu'il pouvait rayer de sa liste de potentielles cachettes. Et alors qu'il s’apprêtait à sortir discrètement ne voulant pas déranger l’individu, la fumée d'une cigarette lui parvint.

Son sang ne fit qu'un tour. Depuis que son pouvoir s'était éveillé, le feu était devenu pour lui un véritable besoin, une sorte de drogue. L'air de rien, il posa ses armes contre le mur des toilettes et avança vers le jeune homme. Il s'assit à côté de lui, le visage neutre et dit, d'une voix innocente :

- Je peux en avoir une aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kohakugakkou.frbb.net/t118-valen-amy-liam-sinclair http://kohakugakkou.frbb.net/t114-valen-sinclair
Akihiko Williams
Élève
Élève
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 04/09/2011


Feuille de personnage
Classe: Nom de ta classe. Et si t'es un adulte bah... osef D:
Chambre: Numéro de ta chambre. (uniquement pour les élèves)
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Qui osera le déranger ? [Libre !]    Lun 5 Sep - 16:22

Il prit une bouffé, puis une deuxième. Ses jambes se balançaient au rythme mélodique qu'était la pluie. Akihiko se demandait si dans la cour, ou autre par, il y avait quelques personnes courant sous la pluie.. Rah ! Comment s'appelait ce groupe d'illuminé.. Bon, passons. Son regard était dirigé vers le mur d'en face. Donc, il l'avait vu arrivé. Le drole de mec, ainsi que sa housse. En vérité, si il aurait vu les armes il aurait.. Sursauté. Juste légèrement, hein ? Pas visible. Il avait une arme, dans sa poche. Qui ne servait pas à la même chose que celles de Valen. En fait, cette arme dans sa poche, c'était celle que Papa lui avait obligé à prendre. Oui; Papa il savait que son fils était un p'tit merdeux. Mais vu ses bras, sa corpulence ! Un coup, deux coup. Il était vite K.O! Puis, il marquait très vite les coups. Mais jamais Akihiko se servirait de cette arme. Il faisait mal avec les mots, lui. Et avait presque toujours arrivé à éviter d'en venir au main.

<< Je peux en avoir une aussi ?>>


La voix, celle de Valen, sa phrase. Dans sa tête, ça résonna comme.. Une insulte ?! Paranoiaque, le gamin, moi je vous le dit. Bref, Akihiko ne lui répondit pas. Pire il l'ignora. Ah mais totalement ! Même pas un regard. Ouais, un snobb. Voilà ce qu'était Akhiko. Non mais attends, pour qui il se prenait le roux ? Il osait demander ça sans.. Sans bonjour, sans s'il te plait ! Bon, même avec ça il ne lui aurait pas porté plus d'attention, croyait moi ! Non mais attends ? Qu'avait il demandé déjà ? Akihiko se le demanda.
Donc, oui. Akihiko était là, assis sur ce lavabo en train de s’écrouler sur son pauvre poids, fumant sa cigarette avec lenteur, comme si il narguait l'inconnu, le regard impassible rivé vers le piteux mur.


Puis, une fois que sa clope fut fini, il écrasa le mégot par terre. Sisi, je vous assure ! Peu importe, qu'on le trouverait. Qu'on devine que c'est lui, franchement. Il reprit son livre, reprenant où il était. A vrai dire, il ne prêtait pas attention à Vallen, assis à coté de lui. Et à sa demande encore moins. Pourtant, à près un long moment, d'une voix glaciale qui franchement vu son physique ne lui correspondait pas;


-Crêve.


En langage français, c'était un non. Sans appel, ni autre, croyait moi. Et, sans vous mentir, il dit ça car il semblait que le jeune homme attendait une réponse, il n'en était pas sur. Il ne l'avait aucunement écouté. Il ne savait même pas sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Sinclair
Half Human
Half Human
avatar

Féminin Messages : 7
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 26
Localisation : Dans le train!
Tu penses à : A la rentrée. Je flipe!
Humeur : gabou?!


Feuille de personnage
Classe: Deuxième année
Chambre: 203
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Qui osera le déranger ? [Libre !]    Lun 5 Sep - 19:06

Valen attendait poliment. Il ne disait rien, restait même figé dans une attitude amicale et sociale, alors que tout en lui le poussait vers la petite flamme rougeoyante. Comme s'il était en manque, l'une de ses mains tremblait mais il arriva rapidement à la dissimuler dans la poche de sa veste. Rien, absolument rien ne perçait sa façade. Il avait le total contrôle de son corps, à défaut d'avoir celui de ses émotions.

Mais le temps lui semblait long, très long. Et pour cause, il était beaucoup plus réceptif à la moindre flamme lorsqu'il pleuvait dehors. L'eau et le feu ne faisait pas bon ménage, et ça il l'avait appris à ses dépends en Angleterre. Depuis qu'il était un Half Human, il sentait toujours ses forces décliner en l’absence de soleil. S'il devait se qualifier, il dirait qu'il était un tournesol... Oui, ce n'était pas très glorieux comme comparaison...

Mais, finalement, son calvaire prit fin lorsque les cendres s’éteignirent d'elle même. Valen se détendit un peu et continua à fixer le mur d'en face, une expression neutre sur le visage. Un briquet. Il lui fallait un briquet. C'était toujours mieux que de faire la manche ou de se jeter sur les bougies qui auraient le malheur de trainer par là.

Une voix le tira soudainement de ses réflexions. Il se tourna, interrogateur, vers l'individu qui lisait... Il avait complétement oublié son existence l'espace d'un instant.

-Crêve.

Le mot fusa, glacial. Il plana longtemps dans l'air, laissant le temps à Valen de comprendre le mot. Oui, son cerveau était toujours à la ramasse quand il pleuvait. C'était décidément trop la poisse d'avoir un pouvoir comme le sien.

Bref, lorsqu'il comprit le sens de la phrase, il resta un moment stupéfait... Mais un tout petit moment... C'était juste avant qu'il ne se mette à rire, amusé. Il ne s'était pas vraiment attendu à une telle réponse et, même si son rire était discret, il était quand même présent. Finalement, il se tourna vers son interlocuteur, les dernières traces de son hilarité encore dans la voix.

- Désolé! Je ne m'étais pas vraiment attendu à celle là.

Mais il se remit assez vite de sa surprise et offrit un sourire sincère au jeune homme.

- Je suis Valen, Valen Sinclair. Au fait, tu connais le livre "La diablesse"? Il n'est pas mal non plus...

Sur ceux, il se retourna vers son mur. Il ne savait pas si l'autre allait lui répondre, vu comment il semblait être pris dans sa lecture. Mais ce n'était pas important. Pourquoi? Parce que là, il sentait qu'il allait vraiment avoir du mal à courir partout maintenant qu'il pleuvait. Autant rester ici plutôt que de s'étaler lamentablement sur le sol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kohakugakkou.frbb.net/t118-valen-amy-liam-sinclair http://kohakugakkou.frbb.net/t114-valen-sinclair
Akihiko Williams
Élève
Élève
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 04/09/2011


Feuille de personnage
Classe: Nom de ta classe. Et si t'es un adulte bah... osef D:
Chambre: Numéro de ta chambre. (uniquement pour les élèves)
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Qui osera le déranger ? [Libre !]    Lun 5 Sep - 19:42

Que voulait il ? C'était peut être une de ses racailles, vous savez, là ! Non mais attendez ! Peut être était il un envoyé de.. Mh, avec cet étranger à l'étrange aura, il n'arrivait pas mais alors pas du tout à se concentrer sur son bouquin. Quand il l'entendu rire, il se glaça immédiatement et sauta du lavabo en ruine.. Sans lui laisser un temps, il sortit son calibre 45 et le pointa vers lui. Croyez moi, celui ci n'était même pas charger.

<< Désolé! Je ne m'étais pas vraiment attendu à celle là.>>


Il sursauta presque, et rangea son flingue. Il resta muet, tout c'était déroulé très vite, peut être l'inconnu n'avait pas vu le flingue, peut être.. Peut être que non. Il allait avoir des problèmes ! Non, il n'avait pas l'air d'un mouchard.Son sourire lui arracha un grognement, apparemment insatisfait.
Il se présentait, comme si ils étaient.. Ils étaient ! De bon camarade de classe ! Eh oh ! Vous séchez les cours, là ~ !
Valen. Quelle nom étrange. Etant donné son origine anglaise, Valen lui fit penser à Fallen. D'ailleurs, voici un mot pour définir Akihiko.


-Et moi, je ne suis que la création de ton esprit. Tu es seul, terriblement seul. Maintenant, laisse moi, moi la création de ton imagination, lire en paix.


Avait il aboyé, d'une voix mauvaise. Il parut exaspéré. Exaspéré qu'on vienne le dérangeait ! Il compter rester là ? Il rêvait, clui là ! Un pauvre type, pensa Akihiko. Bien sur, si il était là, à ce moment, sechant les cours, à la rechercher de calme, de solitude. Il devait être aussi.. Paumé que lui, non ? Il allait partir, c'était certain. De son plein grè ou pas. Akihiko n'acceptait pas d’intrus dans son monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Sinclair
Half Human
Half Human
avatar

Féminin Messages : 7
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 26
Localisation : Dans le train!
Tu penses à : A la rentrée. Je flipe!
Humeur : gabou?!


Feuille de personnage
Classe: Deuxième année
Chambre: 203
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Qui osera le déranger ? [Libre !]    Sam 10 Sep - 15:22

-Et moi, je ne suis que la création de ton esprit. Tu es seul, terriblement seul. Maintenant, laisse moi, moi la création de ton imagination, lire en paix.

Agressif. Si Valen devait comparer son interlocuteur, il n'hésiterait à dire "chien apeuré". Oui, là non plus, ce n'était pas très glorieux. Mais c'était déjà mieux que tournesol, non? En tout cas, cette comparaison lui allait bien. Quelqu'un qui avait peur était deux fois plus dangereux que quelqu'un qui l'était naturellement. De plus, le jeune homme sentait son irritation de là où il était... Et autant dire que Valen n'avait jamais été très empathique.

Néanmoins, il savait qu'avec ce genre d'individu, il fallait prendre des pincettes. Après tout, il avait été comme ça un jour. Quand sa sœur était proche de la mort. Il savait que, dans ses cas là, il valait mieux être patient. S’armer de patience et générosité...

...A d'autre, en tout cas. Valen avait autre chose à penser en ce moment, comme rester en vie. Et là, l'humidité avait atteint un seuil d’intolérance pour lui. Raison de plus de partir.

Aussitôt pensé, aussitôt fait. Valen posa ses jambes flageolante au sol et chancela un moment avant de se rattraper au lavabo. Il resta un moment comme ça, le temps de reprendre son assurance et de dire, d'un ton jovial:

- Ah, désolé. Mes malaises me reprennent. Il faut que j'aille à l'infirmerie.

Pitoyable comme fuite n'est-ce pas? De toute façon, l'autre n'écouterait surement même pas. Il comprendrait seulement qu'il s'en irait et puis c'était fini. La raison, l'un comme l'autre s'en fichait.

- Ah! Si jamais tu as un problème, n'hésite pas à me chercher. Je ne serrais peut-être pas d'une grande aide mais se sera toujours mieux que d'avoir à faire avec quelqu'un que tu ne connais pas.

Parler. Emplir le silence de parole. Faire en sorte de ne pas montrer qu'on va bientôt tomber dans les pommes. C'était toujours mieux que la solitude. L'autre ne comprenait pas encore. Il sentirait peut-être ça plus tard. Sans importance.

Valen réussit à attraper la housse avant de se tenir sur la poignée de la porte. Il voulu lancer une dernière phrase idiote, inutile et complétement naïve. Au lieu de cela, ce fut d'un ton dur et froid qu'il dit:

- Par contre, ne repointe jamais un révolver sur moi.

Et puis, sans préavis et sans laisser à l'autre l'occasion de refaire ce qu'il venait de dire, il quitta la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kohakugakkou.frbb.net/t118-valen-amy-liam-sinclair http://kohakugakkou.frbb.net/t114-valen-sinclair
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Qui osera le déranger ? [Libre !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui osera le déranger ? [Libre !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♦ Kohaku Gakkou :: Toilettes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit