AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamiko Kyo
DOCTOR TYRANNY
υɴder тнe ѕĸy dyed red αɴd вlυe...
DOCTOR TYRANNY ★υɴder тнe ѕĸy dyed red αɴd вlυe...
avatar

Féminin Messages : 170
Date d'inscription : 31/07/2011
Age : 23
Localisation : A côté de Sora sur un petit nuage, à rire de ton sort.
Tu penses à : Je... Je... Rien. D8
Humeur : Oui, Hu est mort, ça nous fera des vacances.


Feuille de personnage
Classe: 2-A.
Chambre: 202
Informations diverses:
MessageSujet: Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT    Ven 2 Sep - 1:17

« Tshh... Tsumetai... »
La pluie tombait déjà à flots sur Osaka, brouillant la lumière des lampadaires qui tentait tant bien que mal d'éclairer cette nuit noire. Il était peut être pas loin de onze heures du soir... Tout le monde était bien au chaud chez eux, y compris les pensionnaires de Kohaku qui dormaient déjà dans leur lit. Mais... Vous connaissez bien les petits rebelles, n'est-ce pas... Et cette nuit, ce fut au tour de Kamiko Kyo, élève pourtant discrète et talentueuse, qui s'aventurait seule sous les cordes. A vrai dire, une forte inquiétude lui rongeait le cœur depuis un bon moment déjà. Cela faisait déjà plusieurs heures qu'elle et ses amis attendaient la jeune Aozora Amane, sans nouvelles. Elle était partie seule en ville, promettant de revenir avant le couvre-feu, mais la promesse ne fut pas tenue, chose qui ne lui ressemblait pas, et de loin.

Se cramponnant comme elle le pouvait à son manteau, l'adolescente aux longs cheveux mauves courait seule sur les trottoirs, à la fois angoissée à l'idée de se faire attaquer mais aussi à l'idée que Aozora ait été attaquée. Quelle idée aussi, de sortir en chemise de nuit avec un temps pareil... Mais Kamiko ne pouvait pas faire autrement, car les surveillants lui auraient passé un magnifique savon. D'ailleurs, elle savait très bien ce qui allait l'attendre à son retour... Mais tant pis. Aozora avait bien plus de valeur que les heures de colle, quel que soit leur nombre. Ses pieds nus étaient meurtris et ses jambes trempées jusqu'à l'os, mais la courageuse lycéenne continuait avec espoir sa course folle.

Kamiko ne se souciait même pas de ce que ses camarades allaient en penser. A vrai dire, à l'heure qu'il est, ils devaient sûrement être encore en train de délirer dans la chambre 202. La jeune fille et ses cinq amis s'étaient tous réunis dans une même chambre, pour le plus grand plaisir des autres locataires n'ayant pourtant rien demandé... Et aucun d'entre eux ne s'était rendu compte de l'absence d'Aozora. Kamiko ne pouvait pas leur en vouloir... Après tout, Aozora est tellement effacée que parfois, on n'y fait même plus attention. Cela ne veut bien évidemment pas dire que ses proches ne l'aiment pas, mais... Il y a des erreurs que l'on fait parfois, et qui ne semblent pas pardonner.

Finalement, exténuée, l'adolescente tenta de trouver un refuge. Son œil vif repéra immédiatement un parking à plusieurs étages qui pourrait lui servir de toit pour quelques minutes. Alors, aussitôt pensé, aussitôt fait. Kamiko se précipita dans le parking et s'assit dos à une voiture, face à la rue, en regardant la pluie tomber. Elle ramena ses jambes contre elle et tenta d'égoutter sa chemise de nuit comme elle put. Finalement, elle soupira, alors que son esprit commençait à s'emplir d'idées noires.

* Je me demande où est Aozora, à la fin... Elle nous avait pourtant dit qu'elle serait dans le coin... *
Kamiko sortit sa Soul Gem d'une poche de son habit, la scrutant d'un regard neutre. Elle leva ensuite ses yeux aux iris d'améthyste pour observer de nouveau les gouttes tomber avec fracas sur le sol, produisant toutes ensemble un brouhaha assourdissant.




Dernière édition par Kamiko Kyo le Mer 14 Sep - 20:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kohakugakkou.frbb.net/t62-kamiko-parce-que-c-est-la-fille-de-dieu http://kohakugakkou.frbb.net/t140-kamiko-kyo
Aozora Amane
Half Human
Half Human
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 31/08/2011


MessageSujet: Re: Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT    Ven 2 Sep - 17:22



La sonnerie avait retenti, c'était désormais la fin des cours, et s'évanouissant dans l'ombre de ses camarades de classe. Aozora avait décidée de sortir aujourd'hui, ayant — bien entendu — prévenue les membre de son entourage qu'elle rentrerait tard respectant toute fois le couvre-feu. Enfaite, la fille à la chevelure bleu comptait vraiment rentrer tôt. avant même le couché du soleil, la ville devient dangereuse et effrayante la nuit disait-elle — souvent à sa propre personne — il faut dire qu'elle n'avait pas tord la donzelle aux iris cristallins.

La jeune fille avait bien tenté de se trouver un travail à mi-temps pour subvenir à ses achats, mais elle se contentait juste de travailler un jour dans une échoppe un autre jour dans un cinéma. C'était lourd, mais si elle voulait subvenir à ses besoins, — Son arc le carquois et etc. — elle n'avait pas vraiment le choix * J'ai trop peur quand signant les papier, ils découvrent qui nous somme... * c'était donc avec cette pensée qu'elle était partie travailler dans un café.

La café lui-même était chaleureux, il n'y avait pas de réel problème et heureusement se disait la donzelle. Même si il y avait une quantité assez modérée de client, les vieux fumeurs effrayaient quand même l'adolescente qui ne servait que les personnes aux visages amicaux.

Quittant désormais le bar éclairée et accueillant, elle décida de rentrer, il fallait dire qu'il commençait à faire nuit alors autant se hâter. c'était donc en courant — sans prendre sa récompense — qu'elle courait et courait. Se stoppant subitement, Aozora fit quelque pas en arrière, les jambes tremblotante, la peur donne des ailes dit-on. * Pas ça, pas maintenant ! * Un chien qui se mit subitement à grogner puis à aboyer à gorge déployer, les animaux ressentent la peur parait-il, et bien là, le chien voudrait vomir si il l'avait vraiment ressentie. Courant en ligne droite sous le voile nocturne la pauvre avait l'air ridicule, le chien était attaché — comme beaucoup de chien non autorisé à entrer dans les magasins.

Les yeux fermés, le cœur à cent à l'heure et la respiration courte. Aozora ré-ouvrit ses globes oculaires uniquement quand ses propres bruits de pas résonnèrent . Dix heures trente, pour le couvre-feu c'était fichu respirant fortement pour reprendre son calme. et décida de s'en aller, seulement le bruit du portail l'avait effrayée, retour en arrière se recroquevillant dos contre le mur.

Et puis la pluie tomba. * Si ça continue, Je vais passer ma nuit dans ce lieu lugubre... Je savais que j'aurais dû faire comme d'habitude, mon Karma me punie pour avoir essayer de sortir de mon quotidien... * Chance pour la fille à la crinière bleue, l'un de ses amis était venu la chercher. enfin l'une, car c'était Kamiko. Néanmoins, le caractère de la froussarde la poussa à savoir de quoi elle avait peur. Et voyant, une chose violette placée entre deux voitures, — chose parce que ses yeux, avaient des larmes qui perlaient par la succession de crainte ressentie aujourd'hui —

« K-k-kamiko ? » dit-elle craintive de s'être trompée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Kyo
DOCTOR TYRANNY
υɴder тнe ѕĸy dyed red αɴd вlυe...
DOCTOR TYRANNY ★υɴder тнe ѕĸy dyed red αɴd вlυe...
avatar

Féminin Messages : 170
Date d'inscription : 31/07/2011
Age : 23
Localisation : A côté de Sora sur un petit nuage, à rire de ton sort.
Tu penses à : Je... Je... Rien. D8
Humeur : Oui, Hu est mort, ça nous fera des vacances.


Feuille de personnage
Classe: 2-A.
Chambre: 202
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT    Sam 3 Sep - 1:25

Soul Gem maintenant rangée à sa place, Kamiko continuait à observer la pluie tomber, puis le ciel, tentant de reprendre ses forces comme elle le pouvait. Elle se demandait bien si ses camarades étaient actuellement à sa recherche... Elle en était persuadée à vrai dire, car cela faisait bien une heure qu'elle était partie, leur disant qu'elle allait chercher Aozora. Le quartier où elle était partie n'était pas si loin du pensionnat, donc son retour était normalement rapide, si elle trouvait tout aussi rapidement la disparue. L'adolescente était plongée dans ses pensées, lorsqu'une voix tremblante la tira de sa bulle.

« K-K-Kamiko ? »
L'air sceptique, Kamiko se leva brusquement et scruta vivement les environs, avant de finalement y trouver une personne bien familière à ses yeux. Avec un sourire immédiat au minois, la Half Human s'approcha d'Aozora et remarqua tout de suite qu'elle était juste morte de peur. Elle tenta cependant de passer au dessus de son chagrin, en se montrant enthousiaste.

« Ah, te voilà enfin ! Ça fait au moins une heure que je te cherche... Il va falloir que tu nous explique ce que tu faisais, rebelle va ! ...Mais... Pour le moment il faut rentrer vite au pensionnat, avant qu'on finisse par avoir une journée de colle. »
S'esclaffa-t-elle, avec un petit regard gentiment sévère et un soupir à la fin de sa phrase, à l'idée de la punition qu'elle et Aozora allaient se récolter. Impossible de la rater en plus, le gardien de l'accueil ne dort que sur une oreille, et il ne rate jamais ceux qui rentrent trop tard, ce vautour. Kamiko prit alors le bras de son amie, revenant nerveusement sur ses pas. Jusqu'à ce que... Quelque chose d'inattendu absorbe toute son attention. Là-bas, au loin... Une femme trempée et pleine de terre s’avançait vers les deux lycéennes, armée de ses yeux vides et d'une marche très... particulière, semblable à celle d'un mort-vivant.

Cette personne était, certes, d'une attitude vraiment effrayante, mais Kamiko ne se laissa pas impressionner. Après tout, peut être que cette dame d'une quarantaine d'années à vue d’œil était blessée et cherchait de l'aide. C'est probablement ce qui poussa la lycéenne à s'approcher de l'individu, le cœur tout de même un peu serré.

La jeune fille aux cheveux mauves savait très bien qu'Aozora allait tenter de s'enfuir... C'est pourquoi elle resserra solidement l'étreinte de sa main sur le bras de sa camarade. Pas question qu'elle reparte on ne sait où, pensait Kamiko ! Elle s'arrêta ensuite près de l'inconnue, mais au moment où elle allait lui parler, elle se rendit compte qu'elle était comme possédée, et elle continuait sa marche d'une façon incertaine, sans porter la moindre attention aux deux filles. Elle ne leur accorda même pas un regard et passa son chemin, tout simplement.

« C'est pas normal, Ao'. On doit faire quelque chose. Je suis sûre qu'un Monster est dans les environs. Allons le chercher ! »
Et sans demander le moindre avis de la part de son amie, Kamiko se lança à la recherche d'un indice sur ce mystère. Elle lâcha tout de même le bras d'Aozora, pour la laisser faire son choix. La Half Human savait de toute façon que sa camarade n'allait pas l'abandonner, même si elle a peur, pour la simple raison qu'elle aurait encore plus peur si elle était seule.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kohakugakkou.frbb.net/t62-kamiko-parce-que-c-est-la-fille-de-dieu http://kohakugakkou.frbb.net/t140-kamiko-kyo
Aozora Amane
Half Human
Half Human
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 31/08/2011


MessageSujet: Re: Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT    Sam 3 Sep - 17:15



Essuyant ses larmes d'un revers de la main, l'adolescente égarée pouvait voir clairement à présent et la boule violette était bien la personne qu'elle espérait. Pourtant, avec la peur cumulée, Aozora avait toujours cette expression de profonde tristesse sur son visage. La pauvre dans ce lieu froid et salement éclairé par des néons qui clignotèrent — dû à l'usure, sûrement — et cela ne plaisait vraiment pas à la boule de sang-chaud.

Aozora était si heureuse que les dires de la violine n'avait été appréhendé qu'à moitié. Enfaite, elle avait comprit que l'interlocutrice la réprimandait, la tête baissée elle hochait la tête car elle savait que c'était de sa faute si elle s'était retrouvé ici car si Aozora aurait demandé de l'aide, Kamiko va être elle aussi sanctionné. Hélas pour la trouillarde, l’adrénaline pour elle, c'était pas fini.

En plus des bruits de la pluie et la voix de la violine qui résonnaient dans ce lieu vide et effrayant à souhait, d'autres bruit de pas vinrent se superposer à l'effroyable cacophonie que faisait la pluie. plissant les yeux, la bleuet venait de comprendre que cette chose, était censée être une femme.

Lâchant son courage, elle courait en surplace. * Fuir, fuir, fuir ! * réalisant cela, elle cessa ses gesticulation ridicule et tremblait juste comme une feuille, l’étreinte de Kamiko était juste trop forte. Quand elle rouvrit les yeux la vielle loque passa son chemin et ne tourna même pas la tête face au gesticulation de la trouillarde. Un soupir soulagé lui fut arraché.

« C'est pas normal, Ao'. On doit faire quelque chose. Je suis sûre qu'un Monster est dans les environs. Allons le chercher ! »

Ceci était ce qu'Aozora détestait le plus, souvent ces « Monsters » ne ressemblaient à rien, sont agressif et sont fréquents. Relâchant la main d'Aozora, la fille en pyjama s'en alla s'en même demander son reste.

Elle comptait rentrer directement, hélas sa conscience — et sa lâcheté — * Et si ma journée recommençait ?! Je ne vais pas faire deux fois la même erreur. * la trouillarde couru aussi vite qu'elle pu, s’agrippant au Tee-Shirt de Kamiko, et elle l'arrêta. Sous la pluie, la tête baissée, Aozora inspira profondément et déclara :

« Je te suivrai Kamiko ! Alors s'il te plait ne me laisse pas seule ! » s’écria-t-elle.

Seulement juste après qu’elle eut fini de parler, un fracas sourd ce fit entendre, et une lumière jaillit proche de la où se situaient les deux jeunes filles.

« C-c-c-c-c'était quoi ça ?! » dit-elle en haussant le ton par la crainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiko Kyo
DOCTOR TYRANNY
υɴder тнe ѕĸy dyed red αɴd вlυe...
DOCTOR TYRANNY ★υɴder тнe ѕĸy dyed red αɴd вlυe...
avatar

Féminin Messages : 170
Date d'inscription : 31/07/2011
Age : 23
Localisation : A côté de Sora sur un petit nuage, à rire de ton sort.
Tu penses à : Je... Je... Rien. D8
Humeur : Oui, Hu est mort, ça nous fera des vacances.


Feuille de personnage
Classe: 2-A.
Chambre: 202
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT    Dim 4 Sep - 0:49

« Je te suivrai Kamiko ! Alors s'il te plait ne me laisse pas seule ! »
S'écria Aozora, l'air totalement paniquée et dépassée par la situation. Son interlocutrice se contenta de lui répondre par un sourire satisfait... Jusqu'à ce qu'un vacarme étrange parvienne aux oreilles des deux comparses, suivi par un éclat de lumière éblouissant. Impossible de s'y tromper... Là-bas, dans le parking, un portail venait d'apparaitre. Il s'agissait certainement d'une Barrière, une faille que laissent les Monsters pour permettre d'entrer dans leur dimension. Vu la puissance que dégageait cette chose magique, il allait sans dire que leur ennemi n'allait pas être très commode... Mais tant pis. C'était ce que Kamiko devait faire, accepter le défi de cette créature malfaisante et sauver la femme aux airs de zombie qui devait sûrement être sous l'emprise de l'ennemi.

« C-c-c-c-c'était quoi ça ?! »
« C'est une Barrière. Ce Monster nous défie, j'en suis certaine. Ce truc ne serait pas apparu devant nos yeux si ce n'était pas son intention. Et puis, c'est sûrement cette bestiole qui a mis la vieille qu'on a croisé dans cet état.
On doit y aller, Aozora. Après tout...
»
Kamiko plongea sa main dans une poche de sa chemise de nuit, pour en sortir sa Soul Gem. Quelques halos d'obscurité se profilaient déjà parmi la belle couleur mauve qui constituait la cage de l'âme de l'adolescente. Ce fut dans un soupir qu'elle acheva sa phrase.

« ... Je pense que je commence à en avoir besoin.

Allez, on y va !
»
Sur ces mots, la jeune fille aux cheveux roses fit s'illuminer sa Soul Gem pour que son arme, une grande mitraillette grise et violette au bout surmonté d'un pieu en sorte. Ce fut avec son moyen de défense solidement en main que Kamiko entra dans le portail, laissant Aozora la suivre. Comment décrire la nouvelle dimension dans laquelle elle était à présent tombée ? ... Bizarre, psychédélique. Le décor était noir, illuminé de rouge et de bleu, et il s'animait de façon instable et étrange, comme le ferait une foule de lucioles affolées dans un ciel nocturne. Kamiko se retrouva d'abord dans un long couloir très droit, dont on ne voyait même pas le fond. Elle se contenta alors d'avancer, encore et encore... Jusqu'à se heurter contre un mur invisible.

« Aïe ! ... Hum... Si je ne peux pas passer, il n'y a pas d'autre chemin... A moins que... »
Oui ! La jeune ado avait une idée. Elle passa prudemment un bras sur le mur à sa gauche, qui se mit à... le traverser. Avec un petit air fier, Kamiko poursuivit son chemin, faisant tout de même attention à Aozora en lui accordant un regard rassurant. Finalement, elle entra dans une pièce totalement noire. Elle ignorait si la pièce était elle-même noire, ou si elle n'y voyait juste rien... Et ce fut pile à ce moment qu'une créature épouvantable sortit de sa cachette.

Un grand cerbère d'au moins deux mètres de haut, qui venait de se dérober du sol, et qui faisait maintenant face à Kamiko et à Aozora, si celle-ci avait eu le courage de continuer. Son poil était d'un bleu angoissant, vert terne à certains endroits, et ses yeux d'un violet malsain qui illuminait même ses pupilles lui donnaient un air de zombie. Son grognement sourd résonnait dans toute la salle qui semblait sans fond, sans sol et sans plafond.

Kamiko, tremblante, tenta de passer outre ses angoisses. Oui, elle avait une peur panique du noir et la situation ne rendait pas la chose plus réconfortante. En respirant un bon coup pour ralentir la vitesse à laquelle son cœur battait, elle lâcha d'une voix se voulant rassurante ppur encourager son amie, mais finalement crispée au possible :

« On va bien s'amuser. Montre-moi ce que tu as dans le ventre, le cabot. »
Modération:
 




Dernière édition par Kamiko Kyo le Dim 4 Sep - 10:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kohakugakkou.frbb.net/t62-kamiko-parce-que-c-est-la-fille-de-dieu http://kohakugakkou.frbb.net/t140-kamiko-kyo
King
I am BOSS.
ĸιɴɢ oғ ĸιlljoyѕ.
I am BOSS.ĸιɴɢ oғ ĸιlljoyѕ.
avatar

Masculin Messages : 55
Date d'inscription : 31/07/2011
Age : 1772
Localisation : Je ne me montre qu'en cas de besoin.


Feuille de personnage
Classe:
Chambre:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT    Dim 4 Sep - 1:01

Engagement d'un combat

KAMIKO;AOZORA&SORA V.S DAEMON LE CERBÈRE.

En raison du nombre de Half Humans participants, les trois têtes du cerbère auront chacune leurs statistiques.
Statistiques de Kamiko Kyo
    Niveau : 1
    PV : 15
    Attaque : 6
    Défense : 6
Statistiques d'Aozora Amane
    Niveau : 1
    PV : 15
    Attaque : 6
    Défense : 6
Statistiques de Sora Suzaku
    Niveau : 1
    PV : 15
    Attaque : 6
    Défense : 6


Statistiques d'Astaroth
    Niveau : 1
    PV : 11
    Attaque : 6
    Défense : 5
Statistiques de Lucifer
    Niveau : 2
    PV : 13
    Attaque : 7
    Défense : 6
Statistiques d'Asmodée
    Niveau : 1
    PV : 11
    Attaque : 5
    Défense : 5
Ordre des posts à partir de celui-ci pour constituer un tour : Sora → Aozora → Kamiko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Suzaku
CAPTAIN FLAMINGO
jυѕт тo нeαr yoυ ѕιɴɢ ιт oυт.
CAPTAIN FLAMINGO ★jυѕт тo нeαr yoυ ѕιɴɢ ιт oυт.
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 31/07/2011
Localisation : Sur un petit nuage, à rire de ton sort.
Tu penses à : Manger.
Humeur : Neutre.


Feuille de personnage
Classe: CLASSE 2-A.
Chambre: CHAMBRE 202.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT    Dim 4 Sep - 15:24

Les ténèbres engloutissaient la ville d'Osaka, plongeant les grands bâtiments dans une ombre sinistre et singulière. Il faisait tard, le soleil salvateur était couché depuis un certain temps et le couvre feu était largement passé. Le pensionnat était d'un calme rare, bien que Sora aurait parié que c'était sûrement parce que la majorité des plus vieux élèves étaient encore dehors. Ce dernier se rongeait les sangs et tournait inlassablement en rond depuis déjà quelques minutes. Aozora et Kamiko était toutes deux sorties, mais aucune n'était revenue. Sora s'arrêta finalement, lança un regard vers la fenêtre de la chambre. La pluie tambourinait sur le verre, laissant une trainée de gouttes humides et glacées. Elle avait du surprendre les deux compères. Sora soupira et se décida finalement.

Il écrit un petit mot à l'intention des autres, empoigna un parapluie et sorti. Le tout était de ne pas se faire prendre. Le jeune garçon traversa en silence les couloirs déserts, le cœur serré, priant pour que rien ne soit arrivé à ses deux amies. Il culpabilisait de ne pas les avoir suivit. Mais l'heure n'était pas aux remords. Il hâta le pas, passa sans bruit le hall principal et sorti finalement. La pluie battait de son plein, trempant le jeune garçon avant même qu'il ne puisse ouvrir son parapluie -objet dont il avait trouver l'utilisation tout à fait incroyable. Il dépassa le portail d'entrée et s'arrêta finalement. Il ne savait pas le moins du monde où auraient pu être Aozora et Kamiko -quelque chose lui disait qu'elles étaient ensemble. Il n'avait absolument aucun moyen de les contacter et absolument aucune connaissance de la direction qu'elles auraient pu prendre. Et bien soit, il chercherait en aveugle. Pataugeant dans les flaques qui se formaient sur son passage, Sora se surprit à se demander comment il en était arrivé là. S'il avait été un meilleur leader, il aurait su où se trouvaient ses amies. Il avait encore beaucoup de progrès à faire. Un grondement interrompue ses pensées. Il se trouvait sur un grand parking au silence alarmant que seule la pluie troublait, inconsciente et innocente.

Sora inspecta les lieux. Rien. Juste lui, le silence et la pluie. C'est ce qu'on aurait pu penser, si le jeune garçon n'avait pas perçu le murmure d'une voix familière. La voix d'Aozora. Et elle n'avait pas l'air très rassurée. Pas que ce fut rare, mais ça ne présageait rien de bon. Partant au quart de tour, le jeune homme remonta à l'origine de la voix. Il ne trouva pas les deux disparues. Mais il ne trouva pas rien. Un grand portail d'une couleur singulière lui faisait face, lui délivrant par moment les murmures de ses compagnes. Sora ne mit pas longtemps à se décider. Il posa le parapluie et, franchissant la Barrière avec facilité, se retrouva dans un monde étrange, emplis de couleurs étranges, avec une ambiance étrange. Ça aussi, ça ne lui disait rien de bon. Il ne tarda pas à tomber sur ce qu'il cherchait. Face à lui, Aozora, tremblante, derrière Kamiko, brandissant son arme, n'ayant pas l'air très rassurée non plus. Et devant elles, une énorme créature à trois têtes, qui les menaçait de ses immense crocs. Sora analysa la situation en quelques secondes. Il invoqua son arme grâce à sa gemme azurée.

La créature semblait être dirigée par la tête du milieu, qui donnait de grand coup de crocs aux deux autres lorsqu'elles semblaient s'intéresser à autre chose. Claymore en main, le Half Human se jeta littéralement sur la créature, la prenant par surprise, et infligea un coup à la tête leader, qui semblait se retourner vers lui, grondante. Sora bondit sur le côté, à l'opposé des deux demoiselles.
    « Et si tu t'en prenais à quelqu'un de ta taille ? »
Profitant du moment d'hébétement du monstre, le jeune homme adressa quelques mots à ses amies.
    « Tout va bien ? Personne n'est blessé ? »

Modération
Sora s'interpose et attaque le monstre, tente de détourner l'intention du Cerbère en frappant Lucifer, la tête du milieu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aozora Amane
Half Human
Half Human
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 31/08/2011


MessageSujet: Re: Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT    Mer 14 Sep - 20:06



Seules dans les ténèbres, ça aurait pu être cela ; malheureusement cette bête infernal semblable à Cerberus de la mythologie grecque venait, par sa seule apparition, d'inspirer le malaise. Aozora n'arrivait même plus à baisser la tête. Cette lueur qui émanaient de des ses yeux, l'effet qu'ils donnaient s'en retrouvait augmenté. A tel point, qu'Aozora était morte de trouille. Cette peur est celle qu'on ressent quand la mort plane sur vous et honnêtement, qui n'a pas peur de la mort ? Permanente, écœurante, oppressante et insupportable.

Aozora avait tellement peur, qu’elle n’arrivait pas à avoir peur ; selon les cas divers, elle semblait si détruite, son cœur battait la chamade et les symptômes du corps qui s'adaptait à une situation inconnue. Le stresse * Bouge, bouge ! * Ce qui était étonnant, c'est que la demoiselle lâche et trouillarde de base ne s'était pas évanouie devant ce cas.

Quelque pas en arrière, la jeune adulte n'avait pas oublié ce qu'elle avait dit. Mais elle commençait à douter de sa propre personne dans ce lieu sordide. Chance pour elles, un invité — et allié — de taille avait fait son apparition. Cette personne de confiance qui pouvait redonner courage — et permettre à Aozora de se blesser pour que ses nerfs la délivre de cette paralysie —. Sora était présent. Assénant un coup sur le cerbère, la salle devint pleine de couleur louches.

« S-Sora ! » sourit-elle

Effectuant un saut en arrière par réflexe quand elle eut vu la gueule de la bête s'ouvrir * L'oeil, l'oeil ! * Le rendre borgne était une bonne idée mine de rien, mais il avait trois pairs d'iris et ils semblaient si vides, *Si ça ce trouve, ça ne le lui fera rien du tout... Essayons quand même ! *songeait-elle. Elle tâta sa sphère d'un bleu royal, et, un faisceau lumineux de la même clarté se dévoila, lui faisant apparaitre un arc tout ce qu'il y avait de plus simple.

Ce qu'elle comptais faire maintenant était de viser les pattes de l'immondice de sorte à ce qu'elle tombe ou faiblisse. Donnant une occasion, en espérant que cela fonctionne. Elle inspira profondément, avec un visage exprimant la même incertitude dans ce genre de situation. Trouillarde certes, mais Aozora avait autant sa place que ses comparse dans leur équipe.

Modération

Aozora devient invisible et fait des pas chassés tout en tirant sur la partie du corps d'Asmodée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT   

Revenir en haut Aller en bas
 

Battle to the death. { PV. Aozora & Sora • COMBAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♦ Kohaku Gakkou :: Parking-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit